jeudi 22 août 2013

Rurutu, l'île aux baleines.

Nous continuons notre exploration des îles polynésiennes en faisant un tour dans les Australes. 

Rurutu est une île unique en son genre parce que ce qui était initialement la barrière de corail s'est soulevé il y a des millions d'années pour former une île, la nouvelle barrière se trouvant alors très près du rivage.


 Ce qui donne des paysages très accidentés.



 Et de nombreuses grottes.








 
Un gouffre de 20 mètres de profondeur sur la plage.

Rurutu est également connu pour ses baleines qui à l'hivernage s'y donnent rendez-vous pour mettre bas et s'accoupler. Pas évident de prendre des images. Mais nous avons fait de très belles observations depuis la plage, le bateau ou bien même sous l'eau.



video


video








mardi 18 juin 2013

L'île mystérieuse

Vous bouillez d'impatience, vous me harcelez, vous n'en pouvez plus d'attendre...

Les voilà !!! les photos de l'île de Pâques !!!

Avec quelques commentaires tout de même. Vous ne pensiez pas vous débarrasser de moi comme ça !

Je suis trop contente, je savais pas comment la caser celle-là (vous vous souvenez?), et bien voilà! Oui jusqu'au bout vous me subirez !


L'île de Pâques ou Easter Island ou Rapa Nui. On l'appelle comme ça parce qu'elle a été découverte un dimanche de Pâques. Rapa Nui c'est son nom en pascuan. Ça veut dire la grande Rapa en référence à une île des Australes. 


La côte Est a des airs de côte Anglaise ou Bretonne isn't it?






On fait tous pleins de mystères autour de l'île de Pâques tout simplement parce que ses origines, son histoire se transmettaient par tradition orale. Or la population originelle de l'île a été déplacée dans son immense majorité par les Européens pour être utilisée comme main d’œuvre dans des mines en Amérique du sud (on imagine ce qu'ils sont devenus) et la centaine de pascuans qui restaient sur l'île sont morts de maladies importées par les Européens. La transmission orale a donc disparue. Tout ce que l'on sait aujourd'hui nous vient des archéologues et de leurs observations. Donc à chaque fois qu'on vous explique quelque chose sur l'histoire de l'île on conclut en vous disant "mais en fait on suppose, on n'en sait rien".


L'île a aussi sa lande.










Nous sommes partis une semaine, pas le choix, il n'y a qu'un vol par semaine entre Papeete et Hanga Roa (la "ville" de Rapa Nui). 







 
Ce n'était pas la belle saison, on est dans l'hémisphère sud, on était donc dans la saison un peu plus fraiche et pluvieuse. Il faisait tout de même une vingtaine de degré mais venant de nos trente, c'est vrai, on a eu un peu froid... (inutile de jeter quoi que ce soit sur votre écran, ça ne m’atteint pas...) 


Et tout à coup...
 Une oasis en entresol, un lava tube.






"Allez viens!" (;-)Ségo)


On ressort de ce voyage presque au centre de la terre... en Auvergne!!






Notre hôte à la pension "Chez Jérôme" (sans blague) est également guide UNESCO sur l'île. Nous en avons donc profité pour passer une journée avec lui à faire le tour des sites les plus importants. 
Ce que j'ai retenue c'est qu'il n'y avait déjà plus un seul moaï debout à l'arrivée des explorateurs. Pourquoi? Des tas d'hypothèses. Sur un site on sait que c'est un tsunami qui a renversé les statues. Sur un autre on déduit par leur place face contre terre qu'elles ont été poussées pour être mises à terre. 
Ce qu'elles représentaient? Les chefs, les ancêtres. Le pouvoir en tout cas certainement. Ce culte des ancêtres aurait été remplacé alors par le culte de l'homme oiseau. Qu'est-ce que c'est? Je sais plus!
Bref on s'en f...


Le site de Tahai a été restauré







Celui de Hanga Te'e a été conservé en l'état

 avec des moaï qui se décomposent petit à petit

Sur celui de Aka Hanga
 en arrière plan le volcan du Po ike
et plus loin ce site étrange
Ici on s'assoit sur une des petites pierres, on met ses mains sur la grosse et on pose la tête sur ses mains. Alors on fait un voeux, on prie ou on se recueille. Moi j'ai fait un voeux, on ne sait jamais...


Comment édifiait-on ces moaïs? Statues gigantesques en pierre, certaines faisant un dizaine de mètres de hauteur pour plusieurs centaines de tonnes. De nombreuses expériences ont été faites par les archéologues (y en a qui s’éclatent...) mais mon hypothèse préférée c'est tout de même celle là : 


Plus sérieusement, on sait de quelle carrière ils extrayaient les monumentales statues taillées d'un seul bloc et qu'elles étaient probablement acheminées à l'aide de troncs d'arbres jusque sur les sites de culte. C'est pourquoi l'île est aujourd'hui quasiment chauve. 


Voici Rano Raraku, la carrière où on fait pousser les Moaïs à flanc de volcan. 










La carrière ainsi que les Moaïs inachevés semblent avoir été abandonnés brutalement, du jour au lendemain. 

Tout au nord de l'île se trouve la plage d'Anakena. Elle aussi a vu ses Moaïs restaurés.







Un autre site très spectaculaire, tout près de celui de Rano Raraku, c'est Ahu Tongariki. Quinze Moaïs restaurés, toujours dos à la mer et face au volcan carrière.










Voici pour les principaux sites archéologiques.

L'île est d'origine volcanique, elle présente trois principaux volcans. L'un d'eux est celui de la carrière des Moaïs. Le plus grand, le Po ike, est  difficile d'accès et nécessite l'accompagnement d'un guide. Nous ne l'avons pas fait, j'avais déjà bien fatigué mes petites jambes...
Le dernier, le Rano Kau, se trouvait tout près de notre pension et est très facile d'accès à pieds. Une quarantaine de minutes pour la montée.

 On monte on monte!




 Et tout en haut...

video
 Ça bouge un peu, j'étais en équilibre sur un rocher qui a failli me faire faux bon...


Je vous épargne le site d'Orongo. cet article me semble assez long comme ça...


Pour finir, notre promenade à cheval sur les hauteurs au centre de  l'île qui nous a offert une vue panoramique.



video
D'est

en Ouest

video



Cet article était interminable... Pas aussi long pour vous que pour moi j'espère.

Salut!